corps

Intelligence du corps et nouveau leadership 

Wendy Palmer

Wendy Palmer

Pendant des siècles les êtres humains ont utilisé les pouvoirs et la présence de leur corps pour accomplir des tâches physiques et sociales complexes.

Puis la société s’est transformée: accélération des technologies et avènement des sciences “dures”, perte de connexion à la nature et au sacré, prédominance de la connaissance et de l’intellect versus l’émotionnel et le corps… L’Homme a oublié sa nature holistique et intuitive.

En séparant la tête du corps, en sur-investissant un mental de plus en plus agité et surchargé d’information, nous mettons non seulement notre santé en danger, mais nous perdons de nombreux pouvoirs.

L’intelligence du corps, dite somatique, devient un enjeu majeur face au stress et aux exigences d’une société en recherche de sens et d’équilibre. Nous ne sommes pas uniquement défini par notre mental ou notre raisonnement intellectuel; cela serait oublier nos systèmes limbique et reptilien, bien plus anciens, qui ont permis la survie de notre espèce depuis des millions d’années. Réhabiliter et ré-habiter le corps permet de se reconnecter avec d’autres forces. L’émotion, l’intuition, la relation et l’action ne se jouent pas dans le néo-cortex !

Howard Gardner est l’un des premiers à mettre en évidence la multiplicité de nos intelligences, critiquant, à raison, un système scolaire et professionnel valorisant essentiellement l’intelligence logico-mathématique et linguistique. Nous aurions selon lui 7 autres formes d’intelligences, dont l’intelligence somatique-kinesthésique: une révolution dans le monde de l’éducation et de la gestion des talents. 

Après le temps du Q.I (quotient intellectuel), puis celui du Q.E (quotient émotionnel), ne serions nous pas aujourd’hui dans l’ère de Q.C, quotient corporel

Car notre corps est effectivement extrêmement intelligent; n’en déplaise à notre intellect bien trop égotique. Véritable tableau de bord pour détecter les signaux, boussole pour nous orienter, le corps est, quand nous savons nous y connecter, un incroyable réservoir à magie !

shutterstock_191954174_1.jpg

Le lien entre le corps et l’esprit est d’ailleurs aujourd’hui indéniable. La découverte de notre 2ème cerveau, 200 millions de neurones connectés dans notre ventre !, accélère notamment les recherches sur le sujet. Nous savons que ce dernier joue un rôle essentiel dans la prise de décision.

Dans une société en pleine transformation, l’intelligence somatique devient un sujet porteur d’avenir, que cela soit dans le monde de la santé, de l’éducation mais aussi plus récemment dans celui de l’entreprise et du management

51rp-bhefRL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

Les dernières avancées en neurosciences ainsi que de nouvelles expérimentations prouvent que la conscience du corps pourrait être un des ingrédients manquant dans la recherche d’un leadership authentique et moral. Les approches issues des Etats-Unis de « Mindful management », de « Body-Mind » ou encore de «Leadership embodiment©» (créé par l’inspirante Wendy Palmer) connaissent un grand succès outre atlantique. Inspiré de l’Aïkido et de la pleine conscience, le « Leadership Embodiment » ou « Leadership incarné » est l’art de se connaître et de s’améliorer en tant que leader en travaillant sur le corps, afin de créer un alignement entre nos ressources mentales, émotionnelles et physiques. Nous renforçons notre capacité de présence, d’écoute, d’inclusion et de prise de décision. En modifiant la posture, la respiration et l'énergie dans le corps, nous modifions notre façon de penser et de parler.

Les travaux de Paul Linden, pionnier en intelligence somatique (Being in Movement©), de Somatics de Richard Strozzi-Heckler (Strozzi Institute) ou encore de Focusing de Eugene Gendlin (Focusing Institute) connaissent un intérêt grandissant auprès des directeurs et managers en quête de nouveaux outils de performances et bien-être. Même la France, académique et intellectuelle, souvent mal à l’aise avec le corps en entreprise, commence à s’y intéresser.

Signal faible ou véritable tendance de fond, le sujet ne peut échapper à tous ceux qui explorent le Futur du travail et les innovations en matières de RH et gestion des talents.

Et le corps a encore bien des choses à nous apprendre.


N’est-il donc pas venu le moment d’oser l’intelligence somatique en entreprise ?

BrodyWebsite_LeadershipPresence.jpeg

Grâce à la conscience corporelle, à la gestion du stress et des émotions, non seulement le travailleur apprendra à prendre soin de sa santé et augmentera son énergie, mais il développera également ses performances et ses compétences : présence, leadership, écoute, empathie, agilité décisionnelle, créativité… Plus ouvert et positif, il améliorera ses relations et son environnement de travail. Le manager prendra soin et fera progresser ses équipes. Alignant la tête, le coeur et le corps, il incarnera un leadership authentique et (re)trouvera du sens et de la joie dans ses actions.

Il n‘y a plus qu’à essayer…

 

Alice VIVIAN, fondatrice mojom 


A LIRE :

  • Howard Gardner,Frames of Mind: The Theory of Multiple Intelligences, New York : Basic Books, 1983

  • Wendy Palmer et Janet Crawford, Leadership Embodiment: How the Way We Sit and Stand Can Change the Way We Think and Speak, 12 octobre 2013

Photos :  unsplash.com, adioma, shutterstock